Rétrospective 2023

4.8
(101)

Ce qui est vraiment remarquable pour le début de la nouvelle saison des camping-cars, c'est que nous n'avons plus besoin de nous conformer à "Corona". Ce mal semble enfin avoir pris fin et nous pouvons à nouveau planifier nos voyages en toute liberté !

Dès le début du mois de mars, nous nous mettons en route pour le sud de la France. En Allemagne, comme la plupart du temps à cette époque de l'année, le printemps est encore loin, même chez nous dans le Sud-Ouest profond, bien que le temps printanier commence ici généralement presque 4 semaines plus tôt que dans le reste de l'Allemagne.

Les perspectives météorologiques pour le sud de la France sont excellentes. Ensoleillé, jusqu'à 16 degrés en journée. Notre objectif est la "Route du Mimosa", la route du mimosa le long de la Côte d'Azur.

Straße der Mimosen
Route des Mimosa

De fin janvier à mi-mars, c'est le grand retour. Sur la côte méditerranéenne du sud de la France, la nature se réveille et un parfum enivrant de fleurs recouvre tout le département du Var et des Alpes-Maritimes. C'est à cette période que les délicats mimosas jaunes fleurissent et enchantent le paysage de leur éclat printanier.

Le long de la "Route du Mimosa", les fleurs jaune vif des mimosas transforment le paysage en une mer de couleurs. Les arbustes et les arbres aux fleurs jaunes duveteuses forment un contraste fantastique avec le ciel bleu, les sommets enneigés des Alpes et la mer bleu azur.

Mimosen
Mimosa

La charmante route du mimosa mène sur 130 km de Bormes-les-Mimosas à Mandelieu-la-Napoule en passant par Le Rayol-Canadel-sur-Mer, Sainte-Maxime et Saint-Raphaël, puis par Tanneron et Pégomas jusqu'à la ville des parfums, Grasse. Partout, les odeurs de mimosa et les forêts sont dorées !

Nous commençons notre voyage à Grasse, nous faisons donc la route "à l'envers" de Grasse à Bormes-les-Mimosas. Nous suivons les Alpes maritimes de la Côte d'Azur sur des petites routes parfois étroites et aventureuses, descendons à plusieurs reprises de manière abrupte vers la côte, pour arriver ensuite à nouveau à Bormes-les-Mimosas par des montées raides et sinueuses.

bei Mandelieu-la-Napoule
Près de Mandelieu-la-Napoule
Bormes-les-Mimosas
Bormes-les-Mimosas

Si nous devions refaire ce circuit, il serait judicieux de partir environ deux semaines plus tôt, du moins si le temps est aussi constamment ensoleillé que lors de ce voyage. Certains des nombreux arbres et buissons de mimosa étaient malheureusement déjà en train de dépérir.

Le rapport détaillé du voyage le long de la route du mimosa est disponible ici : Link.

En fait, il était prévu que ma femme prenne le TGV pour rentrer chez elle (elle doit malheureusement encore aller travailler) et que je continue à longer la côte méditerranéenne. Mais cela n'a pas eu lieu, car les Français avaient décidé de se mettre en grève générale. Plus de train, plus de bus, plus rien ne circulait. Les prix des billets d'avion au départ de Nice ou de Marseille ont augmenté de minute en minute après l'annonce de la grève, jusqu'à devenir inabordables. Il ne restait donc plus qu'à rentrer ensemble à Staufen en camping-car.

Le Lavandou
Le Lavandou

J'ai une nouvelle passion. Je "collectionne" les routes nationales. Des routes nationales françaises. Je les suis et j'essaie de "vivre" et d'expérimenter ces voies parfois disparues depuis longtemps, leurs particularités et leurs transformations.

Route Nationale
Route Nationale

J'adore les vieilles routes nationales françaises. Les vieux panneaux Michelin, les panneaux publicitaires défraîchis sur les façades des maisons et tout ce qui fait le charme des routes d'autrefois. Le patrimoine historique, culturel et industriel des villes que ces routes traversent. Elles sont les dignes héritières du réseau de transport royal puis impérial de la France. Chacune d'entre elles raconte, à sa manière, une partie de l'histoire de France.

Dès le début du mois d'avril, j'ai de nouveau eu envie de voyager. J'ai emprunté la Route Nationale 12 pour me rendre dans le nord de la France.

Route Nationale 12
Route Nationale 12

Comme presque toutes les routes nationales en France, la RN12 trouve son origine sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Où d'autre ? Bien sûr ! Un panneau au sol marque le point zéro des principales routes nationales françaises. Malheureusement, les hordes de touristes le piétinent, si bien qu'il n'est pas assez respecté. Mais le marquage est aussi assez petit et peut donc facilement passer inaperçu.

bei Verneuil-sur-Avre
près de Verneuil-sur-Avre
bei Verneuil-sur-Avre
près de Verneuil-sur-Avre

En touchant la Normandie, en survolant le Perche et les régions du centre du pays, la route nationale historique 12 mène au pays des menhirs... littéralement le bout du monde !

Le tracé de la N12 a été modifié à plusieurs reprises. Des aménagements à quatre voies, standardisés et sans âme, ont été installés, la route a été déclassée à plusieurs reprises en diverses routes départementales, avant d'être à nouveau revalorisée en route nationale. Je suis (dans la mesure où cela est encore possible) l'itinéraire de 1963, l'année de ma carte routière Michelin antiquaire. La route nationale 12 est toujours l'artère principale qui relie la Bretagne à Paris entre Brest et Rennes.

Dans les années 1960, avec le début des congés annuels payés en France, la N12 est devenue la route des vacances vers la Bretagne. Ponctuellement, le 14 juillet, des milliers et des milliers de personnes de la région parisienne prenaient le chemin de l'Ouest. Aujourd'hui encore, on peut ressentir l'ambiance de départ lorsque l'on se dirigeait presque toujours vers l'ouest en voiture, de préférence avec les légendaires 2 CV ou les Renault 4, 6 ou 8. Et avec le pique-nique au bord de la route (que les Français aiment encore aujourd'hui).

Est-il encore intéressant de rouler sur cette route nationale française ? Oui, absolument, avant que tout ne disparaisse ! Je me mets en route et la nostalgie m'accompagne !

Guingamp
Guingamp

En cours de route, les grèves me rattrapent. Malheureusement, certains casseurs profitent des grèves pour se faire remarquer par des émeutes. Même en province, il y a des débordements. C'est donc le cœur lourd que j'ai décidé de ne pas me rendre à Rennes. Malheureusement, de graves débordements sont à craindre là-bas dans les prochains jours, la foule est de nouveau active. Je soutiens toute manifestation non-violente, pour ou contre quoi que ce soit. Le fait que plusieurs voitures soient incendiées à cette occasion, comme hier soir, ne sert pas la cause. Des voisins d'emplacement m'ont vivement conseillé de ne pas me rendre à Rennes.

Et c'est ainsi que j'arrive en Bretagne et à la mer, sans avoir vu cette belle ville (du moins pour ce voyage).

Bucht von Saint-Brieuc
Baie de Saint-Brieuc

Et après 618 kilomètres depuis Paris, j'arrive dans le Finistère, autrefois le bout du monde ! En suivant ma vieille carte, j'ai traversé un paysage impressionnant et varié, avec de belles petites villes et des gens adorables. Accompagné de mélancolie et de nostalgie !

Le rapport détaillé du voyage le long de la Route Nationale 12 est disponible ici: Link

Route Nationale 12 (D712) bei Plounévez-Moëdec
Route Nationale 12 (D712) près de Plounévez-Moëdec

J'ai planifié mon voyage sur la Route Nationale 12 de manière à pouvoir rejoindre ma femme à Paris. Elle est dans la capitale française en moins de trois heures en TGV depuis Strasbourg. Elle a quelques jours de vacances et nous profitons de la ville.

Et pour moi, c'est le point de départ d'un nouveau tour : le long de la Route Nationale 10, de Paris à Biarritz !

Route Nationale 10
Route Nationale 10

Comme la plupart des grandes voies de communication en Europe, la route nationale 10 trouve son origine dans l'Antiquité. Les Gaulois y ont tracé les premiers chemins pour permettre aux différentes tribus de communiquer entre elles. La plupart de ces voies gauloises ont été reprises par les Romains afin de faciliter le passage des légions vers les Gaulois révoltés. À partir du 10e siècle, d'innombrables pèlerins ont emprunté ce chemin pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle. La "Via Turonensis" était la liaison de pèlerinage la plus utilisée entre le nord de la France, la Hollande et l'Angleterre et l'Espagne.

À la fin des années 1960, la France a connu une période de croissance et de prospérité exceptionnelles. L'automobile faisait son entrée dans les familles françaises. Les congés annuels payés furent introduits et suscitèrent le désir de passer ses vacances dans les Pyrénées, au bord de l'Atlantique ou en Espagne. A l'époque, un voyage de 500 kilomètres sur la Route Nationale 10 équivalait à une expédition au bout du monde. Mais la N10 est devenue une route de vacances ! Et en été, la route des travailleurs immigrés venus d'Espagne, du Portugal, d'Algérie et du Maroc.

Paris
Paris

Le premier point fort est le château de Versailles. Le château est grandiose. Et totalement envahi. Je suis ici un samedi et bien que j'aie pris la précaution de me procurer un billet d'entrée sur Internet, je dois attendre dans une longue file avant d'être admise. Puis un contrôle de sécurité complet... et me voilà dans le château, avec ce qui me semble être un million d'autres visiteurs. Ce n'est pas aussi rapide que cela, car je dois me séparer peu à peu de mon portefeuille, de mon trousseau de clés et de la batterie de rechange pour l'appareil photo qui se trouvent dans les poches de ma veste. L'appareil de contrôle ne cesse de biper. Après coup, je ne comprends pas pourquoi il ne se déclenche pas pour la clé de rechange que je porte à la ceinture.

Versailles
Versailles

La N10 est en partie à trois voies en direction du sud. Toujours en alternance deux voies dans un sens et une voie en sens inverse, séparées par une ligne continue. Jusqu'au début des années 1980, il en allait autrement. La voie centrale des trois voies était ouverte aux deux sens de circulation. Et on avait le droit de dépasser dans les deux sens ... s'il n'y avait pas de trafic en sens inverse. De nombreux accidents, parfois graves, étaient à déplorer, car on restait à tout prix le plus longtemps possible sur la voie du milieu. Un vrai casse-tête.

Les points forts de ce voyage ont été, outre Paris et Versailles, les villes de Chartres, Tours, Poitiers et Bordeaux, et bien sûr, tout au sud, la mer.

Chartres - Cathédrale Notre-Dame
Chartres – Cathédrale Notre-Dame
Tours – Place Plumereau
Tours – Place Plumereau
Poitiers – Notre-Dame-la-Grand
Poitiers – Notre-Dame-la-Grand

Arrivés au bord de la mer, nous entamons la dernière étape, la fin de ce long voyage. L'odomètre indique plus de 760 kilomètres. La N10 se termine sur deux routes différentes. Les plus pressés restent sur la route nationale jusqu'à la frontière à Biriatou. Les amateurs de paysages et de panoramas à couper le souffle choisiront la N10c, qui suit la corniche basque jusqu'en Espagne. Dans tous les cas, ces derniers kilomètres sont une juste récompense pour le voyage.

Atlantik bei Biarritz
Océan Atlantique près de Biarritz

À la frontière, la Route Nationale 10 en Espagne devient définitivement la N-1, la Carretera Nacionale 1, qui est le pendant espagnol jusqu'à Madrid ou l'un des points de départ du Chemin de Saint-Jacques en Espagne. Mais c'est une autre histoire.

Le rapport détaillé du voyage le long de la Route Nationale 10 est disponible ici: Link

Auvergne
Auvergne

Dans quelques jours, les vacances annuelles de ma femme commencent. Je repars tranquillement en direction du nord-ouest, vers Bordeaux. J'y retrouve ma femme qui arrive en avion de Mulhouse. Naturellement, je veux aller la chercher à l'aéroport avec le camping-car. Là-bas, quelques places de parking sont indiquées. Mais avant de m'en rendre compte, je suis sur la voie d'un parking pour voitures. Impossible de faire demi-tour, les trottoirs sont hauts à droite et à gauche. Et derrière moi, une longue file d'automobilistes impatients. Dieu merci, il n'y a pas de limitation de hauteur à l'entrée, mais le passage est étroit. Très étroit. Je rabat donc les rétroviseurs extérieurs et me faufile à travers la barrière avec deux centimètres d'écart à droite et à gauche. Du coin de l'œil, je perçois encore les frais de stationnement inscrits. C'est fou ! Je ne me doute pas encore que l'avion a presque quatre heures de retard. Pour le prix du parking, nous aurions pu tous les deux aller manger un repas royal.

Nous sommes début juin ... et il fait très, très chaud. Nous décidons de partir pour l'Auvergne. Grâce à l'altitude, nous espérons des températures un peu moins estivales. Néanmoins, nous choisissons toujours des emplacements avec un raccordement électrique garanti, nous appelons cela simplement "le saut de la climatisation", car sans refroidissement, il est difficile de tenir dans le camping-car.

Auvergne
Auvergne

Nous recommandons la visite de Vulcania, près du Puy de Dôme, à Clermont-Ferrand. Il s'agit d'un parc à thème et de loisirs unique au monde, situé au cœur du paysage volcanique de l'Auvergne. Le musée et les présentations multimédias se trouvent à différents niveaux sous terre. On peut y découvrir les secrets du volcanisme, des phénomènes naturels et du système solaire. Et bien sûr, certaines attractions ne manquent pas. Le tout avec une bonne dose de kitsch français.

Auvergne - Vulcania
Auvergne – Vulcania

Après trois belles semaines de vacances, nous nous rendons ensemble à Staufen en camping-car. Et aussi parce que j'ai quelques visites médicales nécessaires à faire. Et malheureusement, des choses désagréables se profilent déjà à l'horizon.

Mais pour l'instant, je veux quand même repartir. Depuis longtemps, j'avais l'intention de suivre le Rhône de sa source jusqu'à Lyon. Le Rhône, le fleuve le plus riche en eau de France, prend sa source au glacier du Rhône dans le canton du Valais, dans le massif suisse du Gothard. Il traverse la Suisse et la France et, avec une longueur de 812 km (dont 522 km en France), il est le troisième fleuve le plus long de France après la Loire et la Meuse.

Rhône Verlauf bis Lyon
Parcours du Rhône jusqu'à Lyon

Nous sommes début août. Les Suisses célèbrent leur fête nationale et le trafic est donc dense sur l'autoroute en direction du tunnel du Gothard. Je me retrouve au milieu des embouteillages des jours fériés, alors que je ne dois prendre que la dernière sortie de l'A2 avant le tunnel en direction du col de la Furka. Mais ensuite, je suis dédommagé par des panoramas de montagne grandioses. Et au col de la Furka, j'atteins le point le plus haut avant le glacier.

Rhônegletscher
Glacier du Rhône

Peu de glaciers dans les Alpes sont aussi faciles d'accès que le glacier du Rhône. Il n'y a que 800 mètres à parcourir à pied jusqu'à la langue du glacier. Le sentier didactique du glacier présente sur plusieurs panneaux de nombreux faits historiques et géologiques et montre à quel point la nature est sensible aux influences extérieures.

Petit torrent, le jeune Rhône quitte le glacier pour devenir un puissant fleuve et atteindre la Méditerranée après plusieurs centaines de kilomètres. Dans la vallée du Rhin valaisanne, la route de la Furka descend à pic et suit le Rhône de plus en plus puissant jusqu'au lac Léman en passant par Brigue et Sion.

Genfer See
Lac Léman

Après Genève, le Rhône se faufile pour la dernière fois à travers les gorges du Jura à La Balme. À partir d'ici, la route se poursuit tranquillement jusqu'à Lyon.

Le rapport détaillé sur le voyage le long du Rhône est disponible ici: Link

Lyon
Lyon

Je rentre chez moi après cette visite. D'autres examens sont prévus. J'aurais souhaité d'autres résultats.

Malgré tout, je continue à rouler vers l'ouest, le long de la Loire jusqu'à Nantes. Nous sommes début septembre, ma femme prend dans quelques jours la deuxième partie de ses vacances annuelles. Elle arrive à Nantes en TGV, à moins de six heures de chez elle. Avec des vitesses allant jusqu'à 300 kilomètres par heure, elle voyage à la vitesse d'une flèche. Nous voulons aller ensemble de Nantes à Bordeaux en longeant l'Atlantique.

Reiseverlauf Nantes-Bordeaux
Itinéraire Nantes-Bordeaux

Avec ses îles idylliques, ses dunes immenses, ses vastes forêts de pins, ses grands lacs, ses villages de pêcheurs pittoresques, ses villes historiques et, surtout, ses interminables plages de sable fin, cette partie de l'Atlantique (et son arrière-pays) est l'une des plus belles régions de France. De toute façon, nous ne voulons pas seulement suivre la côte, mais aussi visiter les villes et les villages de l'intérieur. Loin des flots habituels de touristes qui, surtout pendant les mois d'été, envahissent les stations balnéaires le long des plages.

Atlantik bei Pornic
L'Atlantique à Pornic

Nous voulons aller à Noirmoutier, l'une des îles situées au large de la côte, qui sont toutes facilement accessibles en camping-car. Quel que soit l'endroit où j'arrive sur l'Atlantique, c'est toujours la marée basse ! Sauf maintenant. Car nous voulons traverser le passage du Gois pour rejoindre l'île. Mais c'est la marée haute et la route est sous l'eau. Nous devons donc utiliser le pont, qui ne mène à l'île que depuis 1971( !).

Et plus à l'intérieur des terres, vers les abbayes de Vendée et du Marais Poitevin. Dans cette région, il y a une multitude d'abbayes et de monastères très bien conservés et tout aussi anciens à visiter.

Abbaye Saint-Pierre de Maillezais
Abbaye Saint-Pierre de Maillezais

En passant par Les-Sables-d'Olonne et La Rochelle, nous voulons nous rendre sur l'Île Madame, la plus petite île de l'estuaire de la Charente. Sur l'île, il y aurait un emplacement merveilleusement isolé et reculé. Mais ... aucun pont ne mène à l'île. Il n'y a qu'un passage à travers les watts, mais il n'est praticable qu'à marée basse : la Passe aux Bœufs ! Lorsque nous arrivons, le niveau d'eau le plus bas vient d'être dépassé, la marée monte. Pour nous, le passage n'est malheureusement plus possible.

Nous sommes en train de vivre de près à quel point ces passages peuvent être dangereux. J'attrape l'appareil photo pour prendre quelques clichés du passage. Certaines parties du passage sont déjà recouvertes d'eau. Je remarque que des gens sont sur le chemin, une voiture fonce vers le passage et s'engage le plus loin possible sur la partie encore sèche. Et là, je remarque la raison de cette agitation : Un chien est dans l'eau et pagaie comme un fou, visiblement il ne peut plus tenir debout. Et à cause des vagues, il semble avoir perdu son orientation. Il nage sans cesse d'avant en arrière et ne sait pas où aller. Tantôt vers l'île, tantôt vers la terre. Il ne semble pas entendre les appels des gens. Soit il est complètement perdu, soit il y a trop de bruit dans le ressac qui se lève. Que faire ? Comment appeler un chien ? en sifflant ! Alors, siffle plusieurs fois à haute voix entre tes doigts. Le chien réagit ! Je continue à siffler, et effectivement, il nage maintenant dans ma direction. Une fois sur la terre ferme, il est complètement désemparé, ne voit pas ses humains, passe à côté d'eux en courant et j'ai juste le temps de l'arrêter et de le retenir avant qu'il ne prenne la fuite, complètement hystérique. Ouf, c'était moins une. Cinq minutes ne se sont pas encore écoulées qu'il traversait encore le passage en jouant et que soudain, il ne peut plus tenir debout. C'est fascinant de voir à quelle vitesse la marée traverse la baie. Le maître du chien, Monsieur me serre dans ses bras tant il est reconnaissant, Madame est en larmes. Quel bonheur !

Blick von der Pointe de la Fumée auf Fouras-les-Bains
Vue de la Pointe de la Fumée sur Fouras-les-Bains

Ma femme a de nouveau réservé une place dans le TGV au départ de Bordeaux. De là, le train à grande vitesse va même jusqu'à Fribourg-en-Brisgau en 8 heures à peine. Donc presque jusqu'à notre porte.

Le rapport détaillé du voyage de Nantes à Bordeaux est disponible ici: Link

bei Talmont-sur-Gironde
près de Talmont-sur-Gironde

Moi aussi, je me mets en route. Mais toujours sur la Route Nationale 89, qui mène de Bordeaux à Lyon. Les vignobles bordelais et les rudes montagnes d'Auvergne forment un fort contraste dans ce voyage qui me fait aussi traverser la Corrèze sauvage et le doux Périgord. Mais aussi à travers la rude Auvergne.

Route Nationale 89
Route Nationale 89

Bordeaux est l'un des points forts de ce voyage. Une grande ville remarquablement belle avec des rues élégantes et des places monumentales, une belle promenade le long de la Garonne ainsi que des ruelles sinueuses, des cours intérieures et de jolies places. Avec de nombreux cafés et restaurants. Et beaucoup d'animation !

Bordeaux – Place de la Bource
Bordeaux – Place de la Bource

Plus je me rapproche de Saint-Émilion, plus le paysage change. Les banlieues grises de Bordeaux se transforment en vignobles charmants remplis de raisins mûrs. Je me trouve au cœur de la région viticole bordelaise, célèbre dans le monde entier. Ce paysage viticole et culturel inscrit au patrimoine mondial de l'humanité comprend plusieurs régions viticoles uniques, par exemple Pomerol, Fronsac ou Saint-Émilion.

Puis j'arrive dans mon Périgord bien-aimé. Des collines rondes avec des forêts de châtaigniers et de pins, des vallées avec des noyers, des champs de tabac et des vergers. Une région de collines avec des prairies grasses et vertes et de jolies vaches. De nombreux petits et grands ruisseaux traversent le pays. Des forêts de chênes à perte de vue bordent mon chemin. On y trouve des truffes et tout ce qui provient du sanglier, les produits à base de canard et d'oie sont réputés dans le monde entier. Un vrai paradis !

Périgord
Périgord
Périgord
Périgord

C'est un mercredi que j'arrive à Périgueux. Et ce n'est pas un hasard, car je sais que c'est toujours ce jour de la semaine qu'a lieu un magnifique marché hebdomadaire autour de la cathédrale et dans les ruelles de la vieille ville. Pour moi, c'est, avec le marché hebdomadaire de Sarlat (toujours le samedi), le plus beau marché du Périgord.

Après Ussel, je quitte la Corrèze pour atteindre l'Auvergne et ainsi le centre du Massif central. L'ancienne N89 devient alors de plus en plus étroite et sinueuse, des lacets et des petits cols sont à franchir. En passant par Bourg-Lastic et Rochefort-Montagne, je roule en direction de Clermont-Ferrand par un magnifique matin d'automne ensoleillé, avec la chaîne de volcans des Puys et le sommet du Puy de Dôme toujours en vue.

La route serpente entre les montagnes de l'est du Massif central. La région est très montagneuse, je dois franchir quelques petits cols, mais ils font tous un bon millier de mètres d'altitude. Je peux facilement m'imaginer comment, dans les années 60, une Simca 1000, une Renault R4 ou une Renault Dauphine se débattait péniblement pour monter jusqu'à Bordeaux. Et qui finissaient par s'immobiliser sur le bord de la route, le moteur en surchauffe.

Je suis en route tôt le matin, pas de circulation, un calme divin, c'est paradisiaque. Je descends dans la vallée du Rhône jusqu'à Lyon par des lacets abrupts, avec parfois des pentes allant jusqu'à 14%.

Le rapport détaillé du voyage sur la Route Nationale 89 de Bordeaux à Lyon est disponible ici: Link

Lyon - Europazentrale von euronews
Lyon – Europazentrale von euronews
Lyon – Docks 40
Lyon – Docks 40

Nous sommes fin octobre. Je suis en route pour rentrer chez moi. Je prends mon temps, je fais encore un détour par le lac de Constance et la Haute-Souabe avant de rentrer chez moi à la mi-novembre. Depuis quelques jours, il fait froid, l'automne est là.

Et puis les séjours à l'hôpital et les opérations commencent, tout est bien passé Et je suis encouragée à ne plus rien remettre à plus tard. Le jour où je serai à la retraite, si je fais ceci et si je fais cela. Tout peut changer du jour au lendemain et réduire à néant tous les projets !

Carpe diem

Comme toujours, un grand merci à ma femme qui accepte mes "aventures" touristiques !

Weinberge bei Libourne
Vignobles près de Libourne

Vous avez aimé mon récit de voyage ?

Clique sur les étoiles pour évaluer !